Skip to main content

18 conseils pour des voyages d’affaires éco-responsables

Posted: 09 April 2021
Man And Woman On Bikes With Reusable Cups

Les voyages ont un impact considérable sur l’environnement. En 2018, l’industrie du voyage a généré 8 % des émissions de CO2 au niveau mondial. Et tandis que l’industrie toute entière s’emploie à diviser ce chiffre par deux d’ici 2035 pour aider à lutter contre le changement climatique, vos voyageurs peuvent eux aussi avoir un impact positif à leur niveau.

Voilà une nouvelle qui ravira vos voyageurs. Selon une enquête de Publicis Sapient réalisée en avril 2020, 58 % des personnes interrogées se sentent davantage concernées par les problématiques de l’environnement et du développement durable qu’avant la pandémie de COVID-19.

Le développement durable est un enjeu important aux yeux des voyageurs, et encore plus aux yeux de la nouvelle génération de travailleurs. Que vous leur proposiez des changements majeurs, comme de louer une voiture à faible consommation d’énergie pour leurs trajets routiers, ou de plus petits changements, comme d’utiliser des couverts réutilisables (fini les pailles en plastique !), plus vous pourrez les aider à améliorer leurs habitudes de voyage et leur donner de clés pour voyager de façon plus responsable, mieux vous répondrez à leurs attentes.

Il existe quelques façons indéniables de réduire l’empreinte carbone globale d’un voyage, comme par exemple en évitant autant que possible de prendre l’avion. Mais il y a aussi d’autres solutions moins évidentes qui peuvent suffire à faire la différence.

Soulignons par ailleurs que le développement durable et les voyages responsables ne se limitent pas uniquement à l’environnement. Ils touchent également les communautés et les individus. Les voyageurs d’affaires ont le pouvoir de générer un impact positif où qu’ils aillent et de soutenir les populations locales.

Voici 18 conseils que vous pourrez partager avec vos voyageurs pour les aider à diminuer l’impact de leurs voyages d’affaires et à devenir éco-responsables.

Planifiez des voyages durables

Rendre un voyage plus durable commence dès la phase de planification. Egencia aide les voyageurs à faire des choix éco-responsables en leur indiquant leur empreinte carbone pour chaque étape de leur itinéraire et en illustrant celle-ci avec des exemples de la vie réelle. Voici ce que vos voyageurs peuvent faire au moment de planifier leur voyage pour rendre celui-ci plus durable.

Réserver un vol direct
Les vols directs consomment moins de carburant que les vols comportant plusieurs décollages et atterrissages. Un vol direct, avec une seule et même destination, aura un impact carbone moindre qu’un vol avec escale.

Voyager en train plutôt qu’en avion
Pour les voyages courte distance, songez à voyager en train plutôt qu’en avion. Les trains ont une empreinte carbone bien inférieure à celle des avions, et les gares sont souvent idéalement situées en centre-ville.

Louer une voiture hybride ou électrique
Si vous devez louer une voiture, recherchez une solution durable, comme une voiture hybride ou électrique. Egencia propose aux voyageurs des solutions durables directement au cours de la procédure de réservation.
Vous souhaitez découvrir d’autres idées pour voyager de façon plus écologique ? Consultez notre article de blog sur les solutions alternatives pour des voyages d’affaires écologiques.

Choisir un hôtel de manière stratégique
Si vous avez configuré votre propre liste d’hôtels durables grâce à des badges personnalisés, vos voyageurs pourront faire leur choix en s’appuyant sur ces indicateurs visuels. Ils pourront aussi choisir de séjourner à proximité du siège ou des locaux de l’entreprise ou du client, de façon à pouvoir se rendre à destination à pied ou en transport en commun plutôt que d’avoir à prendre une voiture ou un taxi.

Voyager léger
Lorsque vous prenez l’avion, chaque kilo de bagage demande du carburant supplémentaire. Les voyageurs peuvent choisir une valise légère et emporter des vêtements faits de matériaux plus légers qu’ils pourront assortir. Partir avec 6 kilos en moins dans ses bagages peut contribuer à réduire de 32 kilos les émissions de CO2 d’un vol long-courrier, ce qui équivaut quasiment à planter deux arbres.

Emporter les produits de toilette dans des contenants réutilisables
Ces petites bouteilles de shampoing et d’après-shampoing ne sont pas sans conséquence sur l’environnement. Le plastique a des effets dévastateurs sur l’environnement et sa production émet de grandes quantités de CO2. Les voyageurs d’affaires peuvent amener leur propre brosse à dents et leurs propres produits de toilette dans des contenants réutilisables pour ne pas avoir à utiliser les accessoires jetables à usage unique que l’on trouve dans les hôtels (mieux encore : ils peuvent utiliser un savon et un shampoing biodégradables !).

Réutiliser les contenants alimentaires
Plutôt que d’acheter un paquet de chips ou des chocolats sur la route, généralement vendus dans des emballages pas très éco-responsables, les voyageurs peuvent emporter leur propre casse-croûte dans des sacs ou des boîtes réutilisables.

Autres moyens de transport terrestres
Faire du covoiturage, par exemple avec Uber ou Lyft, plutôt que de prendre un taxi permet de diviser l’empreinte carbone d’une course par le nombre de passagers. Les transports en commun constituent une solution encore plus durable. Et aujourd’hui, de nombreuses villes proposent de louer des vélos, des vélos électriques ou même des trottinettes pour aller d’un point A à un point B.

Séjournez de manière durable

Voyager de manière responsable ne s’arrête pas une fois vos voyageurs arrivés à destination. Voici 10 autres conseils pour les aider à diminuer leur impact pendant leur séjour.

  • Emporter un sac réutilisable
    En glissant un sac réutilisable dans leur sac à main ou leur sac à dos, les voyageurs n’auront pas besoin d’utiliser un sac plastique pour leurs achats. Cela permettra de diminuer leur impact carbone et de réduire la pollution sur leur lieu de destination.
  • Emporter une gourde et un gobelet à café
    Les bouteilles d’eau en plastique sont tout sauf écologiques. Chacune nécessite, pour sa production, l’équivalent d’un quart de bouteille de pétrole. La quantité de pétrole nécessaire pour produire un stock d’eau en bouteille pour une année suffirait à faire rouler 1,3 million de voitures par an. Dès lors, remplacez le plastique à usage unique par des bouteilles et gobelets réutilisables.
  • Couverts réutilisables
    Vos voyageurs ont peut-être déjà remédié au problème des bouteilles d’eau en plastique, mais ont-ils pensé à tous les couverts en plastique qu’ils utilisent pendant leurs déplacements ? Ils peuvent emporter leurs propres couverts en bambou (de nombreux sets sont vendus avec un étui de transport) et les nettoyer à l’eau savonneuse lorsqu’ils arrivent à l’hôtel.
  • Pailles réutilisables
    Les pailles en plastique constituent une autre source courante de plastique. Les voyageurs pourront trouver des pailles en métal ou en bambou vendues avec un étui de transport et une brosse de nettoyage, qui se glissent facilement dans un sac à dos ou une mallette.

pourquoi ne pas créer un kit de voyage durable pour vos voyageurs d’affaires, incluant une gourde réutilisable (voire même pouvant servir de tasse à café) pour qu’ils puissent emporter leur propre boisson, un sac en tissu, des couverts et une paille.

  • Utiliser l’écriteau « Ne pas déranger »
    La blanchisserie représente 16 % de la consommation en eau d’un hôtel. En évitant que les draps et serviettes soient changés quotidiennement, vos voyageurs peuvent réduire considérablement l’impact environnemental de leur séjour.
  • Désactiver la climatisation
    Aussi tentant qu’il soit de laisser la climatisation ou le chauffage tourner toute la journée, cela peut faire exploser les émissions de CO2. Les systèmes de chauffage et de climatisation représentent 40 à 50 % de la consommation énergétique d’un hôtel. En encourageant vos voyageurs à désactiver la climatisation lorsqu’ils ne sont pas dans leur chambre et à ouvrir la fenêtre plutôt qu’utiliser la climatisation, vous pouvez changer la donne.
  • Éteindre les lumières (et les ordinateurs)
    Si l’on fait généralement attention à éteindre les lumières lorsqu’on est à la maison, on a vite tendance à se laisser aller lorsqu’on voyage. Rappelez à vos voyageurs de vérifier qu’ils ont éteint toutes les lumières, et tous les appareils électroniques, avant de quitter leur chambre d’hôtel.
  • Consommer moins de viande
    Ce conseil ne s’applique pas uniquement aux voyages, mais c’est un conseil à retenir lorsque vous êtes en déplacement (et à la maison). La production de viande rouge génère des émissions de CO2 près de sept fois supérieures à la production de légumes. Supprimer ne serait-ce qu’un seul repas de viande par semaine peut alors suffire à faire toute la différence.
  • Manger (et boire) local
    Les fast-foods et les chaînes de restauration ont une empreinte carbone plus élevée que les établissements locaux qui s’approvisionnent auprès des producteurs du coin. De plus, en soutenant les cafés et restaurants indépendants, les voyageurs contribuent à l’économie locale.
  • Acheter des souvenirs produits dans la région
    Pensez local aussi pour les souvenirs. Si vos voyageurs désirent ramener un souvenir, suggérez-leur de visiter un marché local plutôt que de faire leurs achats dans une chaîne de magasins ou une boutique de souvenirs à l’aéroport. Ainsi, ils pourront avoir un impact positif tout en soutenant les communautés locales.

Découvrez d’autres mesures que nous avons mises en place pour vous aider à rendre vos voyages d’affaires plus écologiques.

Vous voulez en savoir plus sur nos solutions de voyages d’affaires et le développement durable?