Skip to main content

Options de transport alternatives pour des voyages d'affaires plus verts

Posted: 09 April 2021
Train Travelling Through Countryside

Des options écologiques pour les voyages d'affaires

En tant que société neutre en carbone, Egencia est très soucieuse de l'écologie, tout comme Expedia Group, notre société mère. En matière de voyages d'affaires, les options de transport alternatives constituent un grand pas en avant pour réduire l'empreinte carbone.

Aller de A à B

Pour se rendre d'un lieu à un autre, le voyage aérien présente la plus grande empreinte carbone.

Si vous devez prendre l'avion (et avouons-le : il est difficile de traverser un pays ou un océan d'une autre manière pour se rendre rapidement à une réunion), envisagez de réserver un vol direct en classe économique.

Vous réduirez ainsi votre empreinte carbone de deux manières. Premièrement, un vol direct diminuera le nombre de kilomètres effectués (ainsi que de décollages et atterrissages, qui consomment beaucoup d'énergie). Deuxièmement, vous réduirez l'espace (ou l'empreinte, pourrait-on dire) que vous occupez dans un avion en prenant un seul vol au lieu de plusieurs.

Un siège qui prend moitié moins d'espace dans un avion émet également deux fois moins de carbone.

Si vous recherchez des itinéraires plus courts toutefois, le train peut être une bonne solution. Prenons par exemple un couloir aérien comme New York-Washington D.C. Le vol dure un peu moins d'une heure et demie. Mais si l'on ajoute le trajet vers l'aéroport, l'enregistrement, les vérifications de sécurité et la durée du trajet de l'aéroport au centre-ville, nous obtenons facilement quatre heures ou plus et presque 70 kg d'émissions de carbone.

En comparaison, un voyage en train dure trois heures et demie d'un centre-ville à l'autre et divise l'empreinte carbone par six. Sans oublier que vous pourrez ainsi admirer la vue.

En Europe, en Asie et dans d'autres régions avec des trains à grande vitesse, la différence de durée entre les voyages en train et en avion est encore moins importante, tandis que l'impact environnemental continue de s'accumuler.

Il peut être tentant de louer une voiture, ou même de prendre la vôtre pour des trajets assez courts, mais ce n'est pas une bonne idée. Voyager seul en voiture produit une plus grande empreinte carbone qu'un voyage en avion sur la même distance. En revanche, si vous partez en groupe, votre empreinte carbone sera divisée par le nombre de personnes dans la voiture. Ainsi, si vous êtes quatre dans la voiture, vos émissions seront semblables à celles d'un voyage en train. Et vous pouvez encore supprimer 20 % d'émissions de carbone si vous optez pour une voiture hybride.

La source d'électricité dans une région donnée est un détail à prendre en compte. Un train électrique en France, alimenté principalement par l'énergie nucléaire, produit une empreinte carbone bien plus réduite qu'un train en Pologne, qui utilise surtout le charbon. Cela dit, en règle générale, si votre vol dure moins de deux heures, il est judicieux de vérifier si vous ne pouvez pas plutôt effectuer le voyage en train.

Une fois sur place

Les choix écologiques ne se terminent pas à votre arrivée. À chaque fois que vous voyagez 80 kilomètres sans voiture classique à essence, vous économisez 30 kg d'émissions de CO2. Voici d'autres d'options écologiques à envisager une fois que vous serez arrivé à destination :

  • Choisissez un véhicule électrique ou hybride. Que vous louiez une voiture ou preniez un taxi (ou même un tuk-tuk), le choix d'un véhicule électrique ou hybride vous permettra de réduire vos émissions de CO2 lors de vos déplacements en ville. De nombreuses grandes villes ont mis en place un service de taxi hybride ces deux dernières décennies, de sorte qu'il est très facile de voyager en Prius. À Londres, la société London Electric Vehicle Company (LEVC) a déployé 2 500 taxis électriques en 2019, ce qui devrait, selon les estimations, empêcher 6 800 tonnes d'émissions de carbone de polluer la ville. Et pour faciliter la réservation d'une voiture hybride, vous pouvez rapidement trier vos options de voiture de location avec Egencia.
  • Optez pour le covoiturage. Partager un trajet, c'est également partager l'impact environnemental. Cherchez quels services sont populaires là où vous vous rendez (Uber et Lyft sont très répandus en Europe et aux États-Unis, par exemple, et Grab est populaire en Asie du Sud-Est), puis créez un compte avant de partir, afin d'être prêt dès votre arrivée.
  • Prenez les transports publics. Un bon moyen de réduire votre empreinte carbone est d'opter pour les transports publics. De nombreuses villes sont dotées de vastes réseaux (métro, tram, bus ou trolleybus) qui dispersent l'empreinte carbone entre plusieurs options et sont souvent alimentés par de l'énergie verte. De plus, vous pourrez ainsi parcourir la ville comme ses habitants, que ce soit par le « Tube » de Londres , le tramway de La Nouvelle-Orléans ou simplement le métro parisien.
  • Baladez-vous à vélo ou en scooter. Si vous voyagez vers une ville avec un centre assez compact, il peut être judicieux d'oublier les véhicules à quatre roues et de prendre un vélo, un vélo électrique ou un scooter en libre-service. Il vous suffit de rechercher votre destination dans Google et « vélo en libre-service » pour voir s'il existe un programme public (comme Citibike à New York), avec des bornes proches des sites que vous visiterez ou de l'endroit où vous séjournerez. Vous pouvez également télécharger l'application Lime ou Bird pour savoir si des scooters ou des trottinettes électriques sont disponibles dans la ville où vous vous rendez. Gardez toutefois à l'esprit que le port du casque est recommandé pour toutes ces options.
  • Tentez la marche. Sans surprise, le moyen le plus simple de réduire les gaz à effet de serre est de marcher. Si vous avez des réunions au siège d'une entreprise ou un centre de clientèle, choisissez un hôtel à une courte distance de marche. Les Travel Managers peuvent ajouter des destinations fréquemment visitées à l'outil de gestion des réservations d'Egencia, afin que les voyageurs recherchent facilement les hébergements à proximité. Une fois sur place, vous pourrez utiliser Google Maps pour déterminer votre itinéraire à pied. Vous vous immergerez ainsi vraiment dans la ville, plutôt que de la traverser en un clin d'œil.

Si vous cherchez à réduire votre empreinte carbone lors de vos voyages d'affaires, envisagez les moyens de transport alternatifs. Vous aiderez ainsi à rendre le ciel plus bleu et, que vous marchiez, pédaliez ou preniez le train, vous profiterez mieux du paysage. Et le moyen de transport n'est pas le seul aspect que vous pouvez améliorer. Consultez notre blog : 18 astuces pour des voyages d'affaires écologiques afin de découvrir d'autres moyens d'agir pour rendre vos voyages plus verts.

Découvrez les autres mesures que nous prenons pour vous aider à rendre vos voyages d'affaires plus écologiques.

Informations sur la quantité d'émissions de carbone et la compensation carbone issues des articles suivants : « Climate change: Should you fly, drive or take the train? » et « The future of micromobility: Ridership and revenue after a crisis ».

Vous voulez en savoir plus sur nos solutions de voyages d’affaires et le développement durable ?