Skip to main content

Données Egencia : les entreprises ajustent leurs politiques voyages pour renforcer la confiance des

Posted: 22 July 2021
Travel Policy
  • Les restrictions en matière de classe et de réservation anticipée ont été assouplies au cours des six mois précédant mars 2021.
  • Les Travel Managers ont ajouté des « emplacements non autorisés » pour empêcher les employés de voyager dans des foyers de contamination à la COVID-19.

Seattle, Washington, États-Unis, 13 juillet 2021 – Aujourd’hui, Egencia®, la solution de gestion de voyages d’affaires d’Expedia Group™, partage les changements de politique les plus couramment effectués par les entreprises à travers le monde au cours des six derniers mois de la pandémie de COVID-19, d’octobre 2020 à février 2021.

Les données sur les changements de politique donnent un bon aperçu de la façon dont des milliers d’entreprises repensent leur approche des voyages d’affaires en réponse à la pandémie. Ces données montrent que les Travel Managers à travers le monde ont apporté d’importants changements aux restrictions précédemment imposées aux employés via les politiques voyages, afin de minimiser les risques liés aux voyages et de garantir le bien-être des voyageurs.

« Nos données indiquent clairement que les entreprises modifient de manière proactive leurs politiques en matière de vol, d’hôtel et de train afin de s’adapter à un environnement de voyage en constante évolution », explique Francisca Zanoguera, vice-présidente du service Data and Analytics chez Egencia. « Ces données prouvent encore une fois que la gestion du risque est au cœur des priorités pour les entreprises à mesure que les voyages d’affaires reprennent et que les Travel Managers planifient la stratégie de voyages d’affaires pour leur entreprise. »

Restrictions assouplies pour les vols et les voyages en train

Au cours de la période étudiée, la majorité (60 %) des changements de politique effectués avaient trait aux voyages en avion. Les changements les plus populaires concernaient les politiques et restrictions de classe. Les données d’Egencia indiquent que les Travel Managers ont autorisé les voyageurs d’affaires à bénéficier d’un surclassement, en passant de la classe économique à la première classe ou de la classe Premium Economy à la classe Affaires, afin d’améliorer leur confort et de réduire les risques.

La réservation anticipée, une politique qui contrôle le nombre de jours qu’un voyageur peut effectuer une réservation avant le début de son voyage, a également été souvent modifiée. Les Travel Managers ont généralement réduit le nombre de jours à l’avance nécessaires pour réserver afin d’aider les voyageurs à s’adapter à la constante évolution des voyages et modifier leurs projets à court terme en raison de la COVID-19. Les entreprises ont aussi donné davantage de flexibilité aux voyageurs en ce qui concerne les annulations de vols de dernière minute.

Les tendances relevées pour les vols ont également été constatées pour les voyages en train. En effet, les politiques en matière de classe et de réservation anticipée étaient celles les plus fréquemment modifiées. Cela signifie que les employés ont pu réserver des sièges dans des voitures en première classe, plus spacieuses donc, pour respecter les règles de distanciation sociale, mais aussi, acheter des billets plus tard, ce qui leur a permis d’avoir plus de temps pour s’adapter aux restrictions des gouvernements des pays de destination.

Ajouts fréquents d’« emplacements non autorisés » par les Travel Managers

Le domaine d’activité hôtel a représenté un cinquième (20 %) de tous les changements de politique effectués par les Travel Managers au cours de la période. Les changements les plus populaires à travers le monde concernaient les « plafonds tarifaires hôteliers », qui ont représenté presque deux tiers (60 %) des changements de politique pour les hôtels. Cela signifie que les entreprises étaient disposées à apporter plus de flexibilité quant aux tarifs des chambres en réponse à la pandémie.

En outre, parmi les politiques pour les hôtels, 40 % des changements concernaient les « emplacements non autorisés ». Cette option permet de contrôler les villes dans lesquelles un employé peut séjourner pendant son déplacement. Les données révèlent que pendant cette période les Travel Managers ont ajouté des « emplacements non autorisés » pour empêcher les employés de voyager dans des foyers de contamination à la COVID-19.

Pour obtenir plus d’informations et des conseils sur les recommandations quant aux politiques voyages d’affaires, veuillez vous rendre sur la page des politiques voyages d’Egencia.


Méthodologie de l’enquête

Toutes les données sont basées sur des données agrégées des clients Egencia recueillies entre le 7 octobre 2020 et le 19 février 2021. Au cours de cette période, près de 5 000 politiques ont été créées et plus de 19 000 ont été mises à jour.

À propos d’Egencia

Egencia est une solution de voyages d’affaires leader dans le monde. Notre mission est d’aider des entreprises à optimiser leurs programmes voyages dans un environnement en constante évolution, en contrôlant les risques et en soutenant les voyageurs tout en maximisant leur rentabilité. Des entreprises de toutes tailles, opérant dans plus de 60 pays, font confiance à Egencia pour moderniser leurs programmes voyages d’affaires à travers des expériences innovantes et une assistance experte rapide. Nous exploitons la puissance d’Expedia Group pour produire des expériences de voyages d’affaires simples que les utilisateurs apprécient. Contactez-nous sur egencia.fr et suivez-nous sur Twitter et LinkedIn.

©2021 Egencia LLC. Tous droits réservés. Le nom et le logo Egencia sont des marques déposées et/ou des marques commerciales d’Expedia, Inc. aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. Toutes les autres marques déposées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Contact média

Siarah Khan | Senior Comms Manager | sikhan@expediagroup.com

Vous cherchez de meilleures solutions pour vos voyages d’affaires ? Contactez-nous.