Skip to main content

Cinq tendances du transport aérien influençant le voyage d’affaires

6 min
Posted: 23 December 2022
Man Looking Out of the Plane Window

La communauté internationale du voyage d’affaires porte son attention sur le transport aérien, notamment parce qu’il a connu des périodes de turbulence pendant la pandémie et qu’il rencontre des difficultés d’approvisionnement sur fond d’incertitude économique. De nombreux dirigeants du secteur, tels que le PDG de United Airlines, avertissent qu’il faudra du temps pour revenir à la normale.

Comme pendant toutes les périodes d’incertitude, le transport aérien a dû faire face à des changements, desquels se dégagent cinq tendances prédominantes. Lisez la suite pour les découvrir

1. L’automatisation transforme la manière de voyager

Le transport aérien a connu de nombreux changements et avancées dans le fonctionnement des aéroports et des compagnies aériennes. L’adoption de l’automatisation impacte les compagnies aériennes et les aéroports à bien des égards, qu’il s’agisse de renforcer la sécurité et l’efficacité, de réduire les coûts ou d’améliorer l’expérience client.

Les outils d’automatisation, tels que les systèmes de gestion des vols, les systèmes d’arrivée automatisés et les systèmes de prise en charge des bagages automatisés, réduisent le recours à une main-d’œuvre manuelle, ce qui minimise les erreurs et accélère le traitement. Les systèmes automatisés permettent également aux compagnies aériennes de mieux anticiper la demande des clients, ce qui facilite la gestion de leurs ressources.

L’efficacité s’est accrue grâce à des services d’arrivée en libre-service, de dépose-bagages sans assistance et de suivi de bagages numérisé.

2. Les aéroports se mettent au numérique

Les aéroports ont augmenté leurs investissements dans les nouvelles technologies sans contact et biométriques. La biométrie effectue des mesures des caractéristiques physiques pour identifier les personnes. Près des trois quarts (74 %) des aéroports investissent à présent dans des solutions biométriques de gestion des identités afin de renforcer la sécurité et l’efficacité.

Les compagnies aériennes ont également recours à la biométrie. Si vous prenez un vol Delta via Atlanta et Detroit, votre visage devient votre carte d’embarquement avec « carte d’identité numérique ». La technologie de correspondance faciale peut être utilisée pour enregistrer les bagages, passer la sécurité, voire pour monter à bord d’un avion à certaines portes d’embarquement, le tout sans montrer la moindre carte d’embarquement ni carte d’identité physique. Delta prévoit de déployer la technologie biométrique dans tous ses hubs domestiques.

La technologie blockchain est une autre avancée passionnante du secteur aérien. La blockchain est une méthode qui consiste à capturer et à chiffrer des informations à partager en toute sécurité sur plusieurs plateformes sans risque de piratage. Cette technologie peut s’appliquer dans le suivi des bagages, la vérification d’identité, les paiements automatisés, la simplification des programmes de fidélité et même dans la gestion du trafic aérien. D’après Markets and Markets, le recours à la blockchain au sein des compagnies aériennes devrait passer de 421 millions USD en 2019 à 1 394 millions USD d’ici à 2025.

3. La pénurie de personnel dans les aéroports est toujours d’actualité

De nos jours, annulations et retards risquent d’être les premiers mots qui viennent à l’esprit des passagers. La difficulté de respecter les horaires de vol prévus est étroitement liée à la pénurie de main-d’œuvre. La demande en matière de voyage est revenue tellement vite que le secteur du transport aérien se démène pour embaucher du personnel afin de faire voler les avions, servir les passagers et décharger les bagages.

Les perturbations de voyage sévissent particulièrement en Europe et aux États-Unis. De janvier à juillet 2022, 128 934 vols au total ont été annulés aux États-Unis, ce qui représente une augmentation de 11 % par rapport à la même période en 2019. Mais les annulations n’expliquent pas tout. Si vous ajoutez environ 1 million de vols retardés, la gravité de la pénurie dans le secteur du voyage d’affaires saute aux yeux.

Cette situation chaotique a entraîné une baisse de la fidélité des grands voyageurs vis-à-vis des compagnies aériennes et a même incité certains voyageurs d’affaires fréquents à changer de poste pour occuper des fonctions nécessitant moins de déplacements. Pour prévenir le burn-out des voyageurs d’affaires, découvrez dans quelle mesure la technologie appliquée au voyage d’affaires peut proposer d’autres options de vol automatisées et des notifications en temps réel pour réduire les perturbations.

En attendant, certaines compagnies aériennes cherchent des moyens créatifs pour attirer du personnel qualifié. Par exemple, Alaska Airlines et United Airlines ont ouvert des écoles de formation aéronautique et proposent une aide financière pour couvrir les 70 000 USD que coûte la formation de pilote.

Comme si la pénurie de personnel ne suffisait pas, les deux principaux avionneurs, Boeing aux États-Unis, et Airbus en France, rencontrent des problèmes d’approvisionnement qui risquent de créer une pénurie d’appareils dans le secteur du transport aérien. Les compagnies aériennes surveillent de près Boeing et Airbus tout en essayant de moderniser leur flotte et de répondre à la demande actuelle.

4. La durabilité est devenue une priorité pour les compagnies aériennes internationales

Les membres de l’IATA (International Air Transport Association) s’engagent à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050. L’efficacité énergétique est un élément clé des voyages durables pour les compagnies aériennes du monde entier. Elles peuvent réduire leurs émissions de carbone en ayant recours à un carburant durable et en améliorant le rendement des moteurs. Les biocarburants sont renouvelables et plus respectueux de l’environnement que les carburants pour avions classiques et, grâce à eux, les compagnies aériennes peuvent atteindre leurs objectifs en matière de durabilité. Toutefois, l’industrie fait toujours face à des défis de taille pour accroître la production, la rentabilité et les infrastructures. United Airlines est la première compagnie aérienne américaine à investir dans une bioraffinerie afin de réduire encore plus ses émissions.

La réduction des déchets est une autre priorité des grandes compagnies aériennes. Chaque année, les voyages aériens génèrent entre 5 et 7 millions de tonnes de déchets plastiques à usage unique, dont les écouteurs, les plateaux-repas et les bouteilles d’eau en plastique. Heureusement, les compagnies aériennes commencent à prendre des mesures pour réduire leurs déchets plastiques. Certaines d’entre elles, à l’instar de la Lufthansa, proposent aux passagers des couverts en métal réutilisables moyennant un supplément modique. D’autres, comme Delta Airlines, se sont engagées à supprimer ou à recycler les produits à usage unique sur leurs vols.

5. La reprise normale des activités n’est pas pour tout de suite dans le secteur du voyage d’affaires

Après l’assouplissement des restrictions imposées par la pandémie de COVID-19, la reprise des voyages d’affaires a dépassé les attentes. D’après une enquête réalisée par la Global Business Travel Association, les organisateurs exécutifs de voyage estiment le volume des voyages d’affaires domestiques en 2022 à 63 % de son niveau de 2019, tandis que les voyages d’affaires internationaux ont atteint 50 % des niveaux de prépandémie.

Même en cas de reprise des voyages aériens, l’inflation galopante et l’incertitude économique vont inévitablement resserrer les budgets des voyages d’affaires. L’incertitude planant sur l’avenir immédiat oblige les compagnies aériennes à offrir une plus grande flexibilité aux passagers.

Les compagnies aériennes se montrent en effet plus flexibles dans leur politique d’annulation, tandis qu’elles cherchent à rester compétitives et à proposer aux clients la meilleure qualité de service possible. Dans le passé, elles facturaient aux clients des frais substantiels en cas d’annulation de leur vol. Ces frais ont été réduits et certaines compagnies proposent même l’annulation gratuite. Cela est particulièrement avantageux pour les voyageurs qui doivent planifier leur vol en fonction de leurs réunions et engagements professionnels.

Quelle est la prochaine étape concernant la procédure de réservation de vol de votre entreprise ?

Dans le secteur du voyage d’affaires, il existe des outils et des stratégies pour éviter le chaos et réduire les coûts. Le secteur des voyages d’affaires a rapidement compris que l’incertitude exigeait des solutions holistiques et agiles. Afin de mieux satisfaire les employés et de réduire les coûts, les entreprises doivent changer d’état d’esprit en matière de voyages d’affaires pour être stratégiques, flexibles et orientées données. Il n’est pas facile de choisir une solution de voyage d’affaires répondant aux besoins et à la culture d’une entreprise. Découvrez comment Egencia peut prendre en charge votre programme voyages pendant ces périodes d’incertitude ici.

Vous cherchez de meilleures solutions pour vos voyages d’affaires ? Contactez-nous.